Si vous ne parvenez pas à lire cet email, cliquer ici
 

Pendant une semaine intensive, animée par Vincent et Noémie, amateurs ou professionnels, désireux d’enrichir leur pratique artistique et scénique, par un langage corporel conscient et précis seront les bienvenus. Il s’agira ici de réinvestir son corps en tant qu’outil dramatique, et d’apprendre à parler le langage du geste et du mouvement selon l’approche pluridisciplinaire de l’école Magenia.
Approche corporelle d’un théâtre muet, emprunt de mime et de danse, un théâtre venu de l’Est, et plus précisément de Pologne.
On y travaillera l’image, tant dans le sens que dans la forme. Et même si son esthétisme si particulier nous renvoie parfois à la danse, cette approche du mime s’inscrit pleinement dans une démarche de recherche du geste juste, du geste vrai.
Voici quelques mots clefs en guise d’avant-goût :

Noémie s’est d’abord formée a une approche dites classique du théâtre avant de se tourner vers le théâtre physique et vers l’école internationale de théâtre LAASSAD. Elle a pu y trouver certaines réponses mais surtout beaucoup plus de questions. S’interroger. Chercher comment traduire au plus près ses émotions, ce qu’il y a de plus intime, en pleine lumière, sur une scène, et pour un public. Et l’outil extraordinaire, celui qui n’a de limite que celles qu’on lui prête, c’est le corps. Son propre corps, celui des autres, chacun et tous. Ces questions et la méthode d’enseignement particulière a l’école LAASSAD l’on tout naturellement amené a s’intéresser de plus près à la pédagogie, qui est, avant toute chose, l’art de poser des questions, dans l’espoir de, peut être, faire naitre des réponses.

Vincent est comédien et artiste mime. Et s’il joue la comédie, il lui arrive aussi parfois d’écrire et monter ses propres saynètes et spectacles, ou d’assister à la mise en scène d’autres projets. Vincent est un converti. Il n’a pas toujours arpenté les planches, et a tout d’abord œuvré en tant que travailleur social. Et cette « première vie » aura laissé son emprunte, puisqu’elle le poussera sans cesse à s’interroger sur le sens des ses pratiques, et sur leur portée pédagogique, et sociale. C’est ainsi que, lors de son virage professionnel, et plutôt que de se ranger sur « les bancs » d’une école de théâtre traditionnel (que de toute façon il pratique depuis qu’il est enfant), il s’oriente vers une formation corporelle, dense et intense, en passant 3 années au studio Magenia, où il formera son grand corps. Le corps, premier outil du comédien. Matériau brut et malléable, original et pluriel. Dont le mime est l’art premier. Art universel et poétique, permettant une profonde empathie avec le public. Et qui porte dans sa forme même, le sens de ses actions, de son propos.

Amateurs ou professionnels, désireux d’enrichir leur pratique artistique et scénique.
 

Arrivée sur les lieux du stage le samedi 30 juillet à 16h et départ le samedi 6 août 10h.
Le stage débutera le samedi fin d’après midi par une présentation de l’ensemble du groupe, et du déroulement du stage. Il commencera le dimanche 1er et se déroulera jusqu’au vendredi 5 août de 10h/13h et 14h30/18h30 soit 7h par jour.
Le matin sera dédié à un travail plus technique et à une préparation physique.
L’après midi, elle, sera dédiée à une recherche plus créative.
L’idée, pour clôturer ce stage en beauté, serait de faire une restitution de fin de stage le vendredi 5 août, lors du festival en bastide de Villefranche de Rouergue (en cours d’organisation)
Les soirs pourront être agrémentés de projections de films (muets, mime), mais nous pourrons aussi profiter du festival en bastide etassister à quelques représentations.
 

600 euros. Ce tarif comprend le stage en pension complète. Possibilité de tarif en demi-pension sur demande
 

En Aveyron, dans un petit hameau, qui se situé sur la commune Compolibat, petit village tranquille et verdoyant. Le stage et l’hébergement se passent dans un gîte de groupe, construit en matériaux écologiques et priviliégiant les énergies renouvelables. Ce lieu, harmonieux, calme et zen a été créé tout spécialement pour accueillir des groupes, résidences artistiques, stages autour de l’art, du bien être, du ressourcement... Il est idéal à la création, au travail, au partage et au repos. Nous pourrons aussi profiter des environs pour y déguster de bons produits régionaux et sains ainsi que des légumes frais tout droit venus du potager du propriétaire.
Deux cuisiniers bénévoles seront des nôtres pour s’occuper de nos repas et les partager. Merci de préciser toute allergie ou régime alimentaire spécial (végétariens, sans gluten....)
 

Modalités d’inscription et paiement du stage : Pour participer au stage il suffit de nous envoyer un mail et de nous demander le formulaire d’inscription à cette adresse :
contact@lestetesdeclowns.fr
L’inscription sera validée par la suite et après réception d’un acompte de 100 euros par chèque ou par virement à l’ordre "les têtes de clowns".
La clôture des inscriptions s’effectue le 20 juillet 2016.
 

Le nombre de participant est limité à 12 personnes.
Pour l’adresse du lieu elle sera communiquée après validation de votre inscription comme les informations complémentaire, déroulement du stage...
N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information ou toute autre question : contact@lestetesdeclowns.fr
 
 







This email was sent to *|EMAIL|*
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
*|LIST:ADDRESSLINE|*

*|REWARDS|*