Avis de professionnels

flyers clown accompagnement SANS TEXT

Mélinas Duclos – Psychologue – Résidence « La cotonnière » du groupe Edenis (Janvier 2016)
« Les Têtes de Clowns interviennent sur la Résidence La Cotonnière depuis environ un an. Dès la première intervention, leur approche humaniste a été très appréciée par les résidents et les soignants. Deux résidents notamment qui peuvent manifester des comportements fermés, peu communiquants au quotidien se sont ouverts au contact avec les Clowns : plus souriants, échangeant sans comportement fuyant.

Les Clowns ont la particularité de savoir s’adapter totalement à la personne, sans a priori, en fonction de ses troubles cognitifs et son comportement. Cette approche basée sur l’empathie qui favorise le langage du corps a également emmené le personnel à observer une autre manière de communiquer avec les personnes présentant des déficits cognitifs importants, qui s’avère très efficace. Ainsi, la façon d’être et de communiquer des clowns a parfois aidé le personnel à améliorer leur pratique envers certains résidents peu communiquants.

Nous recommandons vivement leurs interventions auprès de ce public car leur regard centré sur la personne telle qu’elle est, sans jugement ni focalisation sur ses troubles favorise des relations positives avec les personnes présentant des déficits cognitifs et nous rappelle à tous les fondamentaux d’une bonne communication. »

Delphine – Animatrice – CH Gaillac (81)
« Nous avons constater que les interventions des clowns ont pu ouvrir des portes de communication avec certains résidents. Il a été remarqué aussi que lors des briefing avant interventions avec clowns des état de certains résidents moroses, méfiants, énervés ou de mauvaise humeur avaient été signalé, ce qui n’a pas empêché les clowns d’aller vers ceux ci tout en douceur et qu’une communication s’est créé ou une nervosité calmé, une détente atteinte.
Certain résident habituellement renfermé s’ouvrent désormais systématiquement à l’arrivé des Clowns dans les services. Ils laissent apparaître des sourires, voire même des rires. Et même lorsque que les clowns interviennent de manière individuel, les résidents se situant autour sortent de leurs bulles pour regarder et écouter ce qu’il se passe, et parfois même intervenir de leur plein gré. Des résidents initialement réticent s’approchent désormais et interagissent avec les clowns.
Les familles présentent sont intégré aux interventions et l’ouverture créer par les clowns leurs permettent de rentrer plus facilement en communication avec leurs parents.
Le personnel soignant intègre petit à petit ces moments mais reste pour le moment assez discret.

Des éclats de rires ont pu résonner dans les locaux, couloirs, chambre grâce à l’intervention des clowns. Une complicité commence à naître entre certains résidents et les clowns. »

Magalie – Animatrice – CH Gaillac (81)
 « Les visites des têtes de clowns auprès des résidents de St Exupéry 1er étage ont permis de découvrir et redécouvrir des sensibilités diverses perçues à travers des positions corporelles, des changements de faciès, des expressions , des émotions, des sourires, des larmes, des paroles, un mot tout simplement.
Personnellement, cela m’a permis de découvrir une nouvelle approche, une manière différente de communiquer dont je pourrai m’inspirer pour communiquer avec. »